la kyrielle d'art

  • Effet de peinture : le glacis

    Comment mélanger un glacis pour peintures normales

    Ce type de glacis est idéal si vous avez conservé des restes de peinture. Pour calculer combien de litres de glacis il vous faut, mesurez la surface de la zone que vous désirez peindre et lisez ensuite les instructions concernant la consommation au m2 sur l’étiquette du glacis.

    N’hésitez pas à calculer généreusement la quantité si bien que vous en aurez plus que ce dont vous avez besoin à proprement parler – il est en effet bien préférable d’avoir trop de peinture que de s’apercevoir après avoir peint la moitié de la surface que la quantité ne suffit pas !

    Pour obtenir la teinte souhaitée, mélangez la peinture de dispersion acrylique que vous avez conservée avec le mélange de glacis en ajoutant respectivement une cuillérée à soupe à la fois et en mélangeant bien jusqu’à ce que vous soyez d’avis que vous avez obtenu la bonne teinte. Il n’existe pas de règle définitive quant à la quantité de glacis qu’il vous faut mélanger à la dispersion, mais l’expérience pratique a montré qu’un tiers de peinture de dispersion et deux tiers de glacis fournissaient de bons résultats.

    Faites d’abord un essai dans un petit coin de la surface que vous désirez peindre pour voir si la teinte vous dit. Essuyez ensuite le glacis à l’aide d’une éponge.

    La consistance du mélange est affaire de goût. Beaucoup de gens trouvent une consistance légèrement crémeuse (comme une crème allégée) exactement comme il faut. Pour diluer votre glacis ajoutez-y respectivement une cuillérée à soupe d’eau à la fois jusqu’à ce que la consistance soit correcte.

    Votre glacis est maintenant prêt à l’emploi et vous pouvez alors vous concentrer sur l’effet de couleur que vous désirez obtenir.

    NB: Les glacis ont besoin d’au moins 24 heures pour sécher correctement. Ne touchez pas trop tôt les surfaces peintes. Vous ruineriez non seulement vos vêtements, mais également la peinture – avant d’appliquer le glacis, assurez-vous que la surface est bien dépoussiérée; sinon la poussière collerait sur la peinture encore fraîche et nuirait au résultat de peinturage.

    CONSEIL: La pièce dans laquelle vous travaillez devrait être fraîche – n’allumez pas le chauffage et évitez d’appliquer le glacis quand le temps est trop chaud – le glacis sèche alors trop vite.

     

  • aniel Arasse, Histoires de peintures

    Bien sûr, il s’agit d’un travail d’historien. Mais Arasse est, fut et reste un peu trop passionné pour un historien. Sous la théorie, la passion déborde. Passion de peinture et passion de peintres. Des peintres de la Renaissance italienne, de l’époque classique et même avec quelques incursions dans l’art contemporain. Son propos est d’une intelligence lumineuse et même ses partis pris les plus tordus, les plus tirés par les cheveux sont passionnants à suivre, à filer. Ils nous aident à regarder. Les théories de Daniel Arasse, pertinentes sans aucun doute, sont magnifiquement construites, chevillées dans une documentation érudite et avec une logique d’analyse très brillamment construite, mais ce n’est pas le plus important. Ce qui compte, c’est le chemin qu’elles nous tracent, ces théories. Les démonstrations, juteuses de cette jubilation de l’œil que le verbe gourmand mais rationnel de Daniel Arasse nous propose deviennent un prétexte à regarder ce que nous n’avions pas encore vu et que nous ne parviendrions sans doute pas à voir tout seuls. C’était déjà son parti pris dans ces autre livres, Le détail ou On n’y voit rien. Ce guidage logovisuel est comme un échaffaudage. Quand il a joué son rôle pour approcher, par le détail, par le détour et par une sorte de méfiance à l’égard du tableau tel qu’il se donne à voir, il disparaît : la peinture soudain redevient visible.

    Ce n’est pas le moindre paradoxe du talent de cet historien que de nous mettre en situation de nous aider à nous déprendre de l’histoire, de la vision historienne de la peinture, sa façon d’insister sur ce qui a été fait pour ne pas être vu , ce petit escargot invisible du premier plan ou ce paysage enfumé du fond de décor. Au fond, c’est un historien pervers.


    Lisez, lisez, je vous en supplie sa faussement méthodique analyse de la Chambre des époux de Mantoue, sa relecture du commentaire de Foucault sur Velasquez, son éblouissant texte sur l'anachronisme, etc.
    Avec Arasse, l’histoire fait la courte échelle au plaisir, l’historien utilise l’espoir pour nous hisser à la jouissance de la peinture. Au fond, c’est presque un vicieux. Il sait qu’on ne peut plus jouir directement, immédiatement de la peinture. C’est trop tard. Alors il biaise, il se fait historien oblique de la peinture. Il fait semblant d’avoir sur la peinture un discours savant, érudit, un discours d’historien sage et rationnel. Il le fait très bien.

    Très crédible. Mais en fait, ça ne l’intéresse pas. Il s’en fout au fond, Arasse de ce qui explique le tableau, son iconographie, mais s’il se saisit du tissu des anecdotes, où se mêlent la grande et la petite histoire, c’est pour donner le change, pour nous conduire, mine de rien à voir ce que nous ne voyions pas tout en regardant, il nous désigne l’invisible, à défaut de nous le montrer. Il y a aussi de l’humour et de l’ironie.


    Le livre, qui retranscrit une série d’émissions de France Culture, est malheureusement de très médiocre qualité : papier pelucheux et grisâtre, reproductions vieillottes, typographie et mise en page vulgaires. Mais il est accompagné d’un enregistrement sur CD très agréable à écouter.

     

  • Cet été, le foulard sera mode mais aussi l'éventail !

    Pensez au foulard et à l'éventail en soie !

    Que ce soit en petites touches ou en total look,

    Annoncée lors des défilés printemps-été 2016 (D&G) et dans les magazines (Vogue, etc.), j’ai sélectionné ce look à la fois raffiné, original et haut en couleurs !

    Voir les photos lors du défilés D&G. A noter également la version masculine ! et les photos du magazine Vogue d’Allemagne

    Carola Remer est à la une du numéro de janvier 2016 Vogue Allemagne. Il rappelle avec évidence et élégance ce qui fera votre bonheur cet été. Motifs animaliers, fleuris, baroques, graphiques, rien de tels pour être la plus belle et la plus originale sous le soleil estival avec votre foulard ou en mode "éventail à peindre" ^^.

    Bien sûr, tout le monde (boutiques je parle) suit le tendance et propose sa version.

    Comme Zara et son short rappelant le style D&G. Mais pour moi, ça n’est pas assez coloré, trop triste !

     

    eventails.JPGJann Carr propose également en accessoire, pour la collection « Tea With The Sun King », des modèles en soie inspirés du règne de Louis XIV et du Château de Versailles. Astuce, on peut peindre soi-même un éventail en soie grâce au site http://www.sodintex.com/fr/eventails/ (très abordable pour les petites bourses : les prix sont les plus bas d'Europe pour de la soie de Chine - Habotai ou soie Pongé - véritable à peindre !)

     

     

    foulard.JPG

    Comment ne pas citer Hermès, et le recyclage des foulards en mocassins par le styliste Robert Verdi : http://france.hermes.com/la-maison-des-carres.html?&xtor=AL-100095 .

    Mais ne vous réjouissez pas trop vite, cette collection unique n’est pas à vendre ! L’info date de mai 2015.

     

     

  • l'art numérique de Sipo Liimatainen

    entre surréalisme et art abstrait, découverte des superbes réalisations numériques de Sipo Liimatainen, un artiste Finlandais qui met en vente ses oeuvres sur Internet, ici :  http://sipo-liimatainen.pixels.com/profiles/sipo-liimatainen.html?tab=artworkgalleries

     

    sipo.JPG

    sipo2.JPG

     

     

     

     

  • Peinture sur porcelaine : assiettes

    voila 6 assiettes  que j'ai prise pour modèle sur le dernier livre de Catherine Bergoin il y a de belles porcelaines

     

    assiettes.JPG   assiettes2.JPG

     

     

     

     

    quelques commandes que je suis en train de faire  une première cuisson

  • Peinture sur porcelaine : des pompons de saison

    Petit vase de fête des mères : des fleurs, des couleurs, des rondeurs

     

     

    peinture.JPG

    Le fond est peint en argent métallique avec pose de stickers arabesque.